CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Massoud l’héritage

VF • Accès : France • Durée : 01H30
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. Massoud l’héritage Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD Massoud l’héritage Achat fichier • 10 €
Moyen-Orient Guerre & guerilla Histoire
Documentaire Réalisé par Nicolas Jallot (France, 2021) Proposé par My Digital Company

Voici l’histoire inédite d’Ahmad Massoud, qui résiste encore aux talibans dans la vallée reculée du Panjshir. Grâce à un accès exclusif, ce film inédit raconte comment père et fils ont consacré leur vie à la préservation de la justice et à la poursuite de la liberté en Afghanistan. Alors que le monde entier assiste à la prise de pouvoir du nouveau régime taliban en Afghanistan, les enjeux dans ce pays n’ont jamais été aussi cruciaux.

En savoir +

Ce film raconte la vie du légendaire Commandant Massoud, depuis sa jeunesse, sa lutte armée contre l’envahisseur soviétique, son échec politique, puis son combat contre les Taliban et le terrorisme international, jusqu’à son assassinat par Al Qaeda, commandé par Ben Laden.

À la fois le portrait d’un homme et d’un peuple, ce film révèle les dessous du dernier conflit de la Guerre froide, la naissance des Taliban, d’Al Qaeda et du terrorisme international.

Nicolas Jallot raconte l’histoire de Massoud et de l’Afghanistan par le prisme de son fils, Ahmad, et de ses proches ; mais aussi grâce aux témoignages de ses amis, le point de vue de témoins et les souvenirs personnels de trois photographes qui ont côtoyés Massoud, dont Raymond Depardon, le premier à avoir photographié Massoud avant même qu’il ne s’appelle Massoud et qu’il soit connu. Une rencontre méconnue, des images inédites, l’histoire d’un parcours complètement hors norme et la découverte de quarante ans d’Histoire.

Une épopée toujours d’actualité car l’Histoire n’en finit pas de s’écrire en Afghanistan avec le retraits des américains, le retour des Taliban et la menace Al Qaeda et de Daech !

Le mince espoir de paix est désormais incarné par le fils de Massoud, Ahmad. Dans ce film, il retrace la vie de son père et il rappelle que Massoud, au-delà de l’homme, c’est un état d’esprit, un espoir de paix, une volonté de résistance et de liberté.

Telles des traces de vies, ce film raconte un long voyage, l’histoire d’un Héritage !

Revue de presse

Télérama : Au nom du père, et d’une juste cause, il est troublant de voir Ahmad Massoud adopter l’allure et le message du commandant ­assassiné il y a vingt ans. « Ma vie, ce 9 septembre 2001, a changé du jour au lendemain, confie, dans ce documentaire, l’unique fils du Lion du Panshir. En vingt-quatre heures, mon quotidien d’enfant enjoué a basculé. J’ai dû devenir un homme de 48 ans, comme l’était mon père. » Il n’est pas sûr que l’histoire repasse plusieurs fois les mêmes plats. Mais, en écoutant ceux qui l’ont côtoyé redonner vie à Massoud à l’heure où ses ennemis mortels ont repris possession de l’Afghanistan, on ne peut qu’être frappé par certains bégaiements, entre désengagements et occasions manquées.

Comme ce jour d’avril 2001 où, reçu au Parlement européen à défaut de l’avoir été à l’Élysée, le leader de la résistance afghane prévint vainement l’Occident de la menace que représentait al-Qaida. Offrant la grille de lecture la plus claire possible d’un territoire en guerre depuis quarante ans, Nicolas Jallot donne la parole à d’inestimables témoins qui, du photographe Raymond Depardon à la « french doctor » Laurence Laumonier, en passant par le général russe Gromov, dressent un portrait admiratif sans être hagiographique de Massoud.

« Il est ­resté un chef de guerre tadjik, doublé d’un formidable stratège, analyse ainsi le grand ­reporter Vincent Hugeux. Pourtant, je n’ai jamais cru qu’il pourrait être l’unificateur ­incontesté de la mosaïque afghane. » Trop d’obstacles à cela, dans un pays dont la balkanisation profite au Pakistan, et qui font douter, malgré l’espoir qu’on pourrait placer en lui, de la réussite d’un Ahmad Massoud reprenant le flambeau de la rébellion face aux talibans. Mais, entre dépendance aux puissances voisines et soumission à la charia, qui d’autre pour incarner l’espoir d’une troisième voie ?

Nicolas Jallot

Journaliste d’investigation et grand-reporter, Nicolas Jallot collabore à plusieurs journaux dont Sens Magazine (1991-1992), Le Point (à partir de 1994), VSD, La Chronique d’Amnesty internationale… avant d’entrer à France Soir où il est chef du service étranger. Il quitte le quotidien en 2001 pour entamer une nouvelle carrière de réalisateur de documentaires pour la télévision.

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !